Armatura

Forum du groupe AMHE Armatura


La lance de Corvin Krasinski

Partagez
avatar
Ju

Messages : 26
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Dijon

La lance de Corvin Krasinski

Message par Ju le Sam 3 Mai - 14:48

Et voilà pour vous en exclusivité (pour l'instant) la numérisation la plus rapide de la bnf à laquelle il m'est été donné d'assister! Les rats de bibliothèque ont pour le coup été plus rapide qu'une souris mexicaine (ARRIBA!)




Et voilà, je m'arrête là avec les Looney tunes, je pensais faire une thématique en hommage a Bob Hoskins, mais je m'aperçois que j'ai déjà utilisé le "that's all folks" plus tôt dans l'année, et comme j'ai pas envie que la Warner me fasse un procès, et que de toute façon j'ai plus d'amaretto, on s'en passera!




Et sans plus attendre :

Essai sur le maniement de la lance

Par le comte Corvin Krasinski
Chez Cordier; Paris; 1811

https://docs.google.com/file/d/0ByGICcee2dhNTGN1c0UwZEY0OE0/edit


Un texte assez court en parfais accord avec le règlement en vigueur (que pour Mémoire le gouvernement du premier Empire s'apprêtait à refondre telle une noix de beurre dans la grand pôele-à-frire Impériale), et très bien illustré... Et les illustrés, c'est important! Je me souviens, c'était pendant la deuxième guerre mondiale, à l'époque ont appelait ça des illustrés, et les livres d'illustrations, ont appelait ça des vignettars mais y a que moi qui le savait, et donc c'était en 1944, à l'époque on étaient dans un sous-marin et c'était vachement dur comme boulot, il fallait s'habituer au confinement, le pire c'était de se retenir et de surtout pas lâcher une lourde dans un passage, c'était le plus dur, d'autant qu'ils servaient principalement des haricots, des rouges, pas des blancs, c'était plus à la mode, les blancs avaient été accusés de pactiser avec les nazis et cuisinés en place publique, et donc la digestion était pas des plus facile, et comme le système de recyclage d'air s'activait qu'une fois toute les quatorze heures, fallait serrer les fesses en attendant l'heure fatidique, ça a été les années les plus difficiles de toute la Deuxième, sans les films de Louise Brooks et le fait que les nazis se trouvaient pas dans le même océan, ça aurait pas été aussi supportable...




Et donc cet essai de Krasinski fut rédigé pour répondre à une problématique très simple : puisque Napoléon avait réinstauré des régiments de lanciers, et que cette arme faisait son grand retour dans la panoplie du Petit Cavalier Français, il fallait une façon de s'en servir.
Qui de mieux placer alors que le chef des lanciers polonais de la Grande armée, Corvin Krasinski, qui contrairement au français "métropolitain" (français, à cet époque, c'est une notion assez répandue^^) n'ont pas eu de rupture de leur pratique de la lance.

Et en deux tour de manivelle, une jolie méthode toute fraîche toute belle!

Pour ceux qui depuis quelques temps ont suivit mes histoires de lance... (On non, ça recommence!) MAis c'est sûr que des histoires de lance, ont en a un paquet, y a celle des lance-missiles de Cuba, du lance pierres de Dennis la malice, de Lance Armstrong et de Lance Henriksen et du sac de mariage de mon grand père, mais si vous vous engagez la dedans, vous vous exposez à de graves problèmes, je me souviens c'était en 1959, ou l'année dernière je sais plus, à l'époque on avait envie d'en savoir plus, mais c'était pas possible, alors on c'est tous mis en grève, comme d'habitude, mais cette fois ci ça c'est pas passé de la même façon, le nouveau patron, Superman, a pas laissé filer, faut dire qu'a l'époque il avait pas mal de souci, il venait de perdre sa forteresse de solitude en pariant avec René Coti, alors il était pas enclin à négocier, bref il a remis tout le monde au boulot mais on savait que ça durerait pas, et quand le toit c'est effondré, personne n'a survécut! PERSONNE, MEME PAS MOI!

Huum, et donc pour ceux qui ont suivit les différents post ou ateliers sur ce sujet, vous savez que rien en France n'avait été publié avant Krasinski sur la lance, il semblerait bien là, mes amis, que nous touchions du doigt une origine de l'évolution de la lance, un genre de chaînon manquant!



"Et en 1811 Dieu créa la méthode de lance française en s’entraînant avec une côte dans la boue (ou l'inverse), et Napoléon vit que cela était bon"
Sauf que non, en fait, et comme d'habitude, il y a fort à parier que Krasinski ai pioché dans son expérience "Polonaise" de lance pour composer sa méthode.
Ainsi, ce qui est la base, à l'origine de la lance de cavalerie française, n'est très certainement que la continuité de la lance de cavalerie Polonaise!
Et ça c'était de l'AMHE, même si on a jamais vraiment réussit à définir ce que c'était, y en a qui dise que c'est juste un concept bidon pour salir la mémoire de Roosevelt, et d'autre qui explique que ça permettrait de se faire comprendre des Salvadoriens pour négocier quand ils nous envahiront comme en 77, il y a aussi toujours la possibilité que ce soit lié au céleri (rave, hein), ça on en a déjà parlé, mais je pense que la seule solution pour être fixé viendrait de l'étude phrénologique des pratiquants, mais je crois que c'est illégale depuis le XIXe, et...
RRRRRRRRRRHHHH



Ce qui ne nous empêche en rien d'y jeter un œil, vous y verrez des choses que vous connaissez déjà, mais aussi d'autres qui sont assez singulières, et d'autres encore qui vous feront regretter d'être nez (comme Cyrano)!

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 14:51